Notifications
  • Nous avons mis à jour notre plateforme ! Si vous aviez déjà crée un compte auparavant, vous pouvez vous connecter avec vos identifiants

Ensemble, inventons la ruralité augmentée !

      

 

Che(è)r(e)s Grégamistes,


Notre commune fait partie d’un territoire en mouvement et c’est heureux. Ce mouvement est source de développement et d’amélioration de notre qualité de vie. Mais si l’on n’y prend garde, ce développement peut aussi nous submerger, nous noyer et au final faire de notre commune une banale cité dortoir périurbaine sans âme, une commune où les gens ne se connaissent pas, ne se parlent pas. Notre équipe municipale a toujours au contraire défendu un projet de développement positif, un projet ambitieux respectueux de l’identité de la commune, surtout un projet centré sur les gens, les personnes, le bien vivre ensemble et le partage des services et du territoire.

C’est de cette réflexion qu’est née l’idée de « la ruralité augmentée © ».

 L’intégration de Grand-Champ - et de l’ensemble des communes de l’ex Loch Communauté - à l’unité urbaine de Vannes le 1er janvier 2017, a marqué un tournant dans l’histoire et l’évolution de la Commune : de commune « centre » d’un petit territoire, Grand-Champ devenait commune de « 2ème couronne » d’une agglomération urbaine. Cette évolution institutionnelle autorise certes de belles perspectives en termes de visibilité et de services nouveaux mais elle interroge également sur l’identité de la commune, sa place dans ce nouvel ensemble. S’il est apparu assez vite que la commune entendait se positionner comme « un pôle d’équilibre » de la nouvelle intercommunalité, encore faut-il bâtir un « projet » qui prenne en compte à la fois ces nouvelles opportunités mais aussi qui prenne en compte l’histoire de la commune, sa culture.

 La ruralité est un marqueur de la commune de Grand-Champ son ADN : outre la représentation culturelle qui en découle, cette idée suggère surtout une
certaine façon de vivre, une proximité, une convivialité. L’idée aussi d’une « communauté de vie », d’un « territoire partagé », d’un « bien vivre ensemble ».

Le projet de « ruralité augmentée © » vise à s’appuyer sur ces fondamentaux et à y ajouter un ensemble de services nouveaux, culturels, commerciaux, médicaux, sportifs, associatifs. La ruralité ne doit pas être synonyme d’isolement, de repli sur soi, mais doit au contraire être une ruralité d’ouverture, moderne, connectée décomplexée.

Le projet de Grand-Champ

Un développement équilibré est selon notre équipe municipale, un développement qui permet une bonne intégration des nouveaux habitants tout en veillant à ce que les plus anciens ne se sentent pas dépossédés de leur commune mais au contraire la voient évoluer avec fierté. Avec un développement urbain projeté de l’ordre de 75 logements par an (chiffre qui ressort du Plan Local de l’Habitat en cours de préparation à Golfe du Morbihan Vannes agglomération et qui correspond également à la réalité de la demande constatée sur la commune) nous considérons qu’il s’agit là d’un niveau compatible avec notre exigence pour peu que quelques conditions soient respectées : 

1) Que notre territoire communal soit spatialement organisé pour accueillir ces nouvelles constructions et ainsi éviter les constructions au fil de l’eau sans plan d’ensemble, sans qualité architecturale et souvent au détriment de l’espace rural.


2) Que la construction de logements nouveaux s’accompagne de créations d’emplois ou d’activités nouvelles et que l’on puisse « vivre et travailler » sur la commune.


3) Que nos services à la population, nos équipements, notre vie sociale sportive et culturelle progressent également et à un rythme plus élevé que ne progresse la population pour conforter la commune dans son statut de pôle d’équilibre de l’agglomération.


4) Que notre centre bourg se renforce, se muscle et soit le coeur de la vie de la cité.


5) Que notre espace rural soit durablement préservé, respecté, partagé entre ceux qui y vivent et qui en vivent, et ceux qui le traversent et s’y promènent.


Tout notre projet vise à faire en sorte que toutes ces conditions soient réunies. Bien avant le mouvement des gilets jaunes puisque cette manifestation devait initialement se tenir le 10 novembre 2018, nous avons souhaité présenter cette vision et engager un grand débat avec les citoyens et habitants de la commune. Nous attendons de riches contributions, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées, remarques, critiques, nous n’avons pas la science infuse et croyons aux vertus de l’intelligence collective.
Chaque remarque sera lue, étudiée, débattue.

LE Maire Yves BLEUNVEN au nom de l’ensemble de l’équipe municipale

Les objectifs de cette journée

Le 23 février dernier, la Municipalité, ses partenaires (architectes urbanistes, bureaux d’études) et les collectivités territoriales - GMVA, Département du Morbihan, Région Bretagne… - ont donné rendez-vous aux Grégamistes pour une grande journée de concertations, d’échanges et de rencontres, ainsi que d’expériences immersives sur les projets structurants pour notre commune à horizon 15 ans : voie de contournement Ouest, réhabilitation et transformation de notre coeur de bourg, participation à la Breizh cop (le projet d’avenir pour la Bretagne) découverte du futur éco-quartier « Perrine Samson », etc.

Face au phénomène de métropolisation qui voit les villes s’agrandir toujours plus, les conditions de vie, d’habitat, de mobilité, d’environnement ou encore de développement durable des communes en périphérie interrogent de plus en plus les spécialistes de l’urbanisation, mais également les élus et, phénomène plus nouveau, les citoyens-habitants eux-mêmes.